Peinture aquarelle : définition, avantages et usage

La peinture aquarelle est une peinture à l’eau très appréciée de nombreux artistes. Très répandue, elle est simple à exécuter et délicate à maitriser mais demande surtout de comprendre son fonctionnement et ses techniques pour une meilleure utilisation.

La peinture aquarelle : définition et origine

L’aquarelle est une technique de peinture à l’eau qui, contrairement à la gouache, se base uniquement sur la transparence de ses couleurs. Celles-ci sont en effet très légères sur le papier car la technique requiert beaucoup d’eau pour peindre.

L’aquarelle est faite à partir de pigments finement broyés mélangés a de l’eau gommée. Cette eau est utilisée comme un liant qui permet d’améliorer la fluidité de la peinture pour faciliter son application et sa conservation.

Le résultat final dépend du rendu que l’artiste peintre désire avoir. Si certains choisissent de mettre peu d’eau pour obtenir un aspect ultra-pigmenté, d’autres par contre en rajoute pour un rendu plus naturel et moins vif.

A l’origine, la peinture aquarelle n’était qu’une simple technique d’étude utilisée par les peintres comme Albrecht Durer au XVe et XVIe siècle. Elle demandait en réalité à l’artiste de réfléchir aux premières étapes de son œuvre.

Ce n’est que vers le XVII que l’aquarelle connut un réel essor pour devenir une technique artistique à part entière. Aujourd’hui, elle est très utilisée dans de nombreux domaines à cause de ses avantages multiples.

Les avantages de la peinture aquarelle

Par rapport à d’autres techniques de peinture, l’aquarelle a l’avantage de ne pas être salissante. En effet, la peinture à l’eau ne laisse pas autant de taches que la gouache par exemple. Aussi, les bavures commises au cours de son application peuvent facilement être nettoyées à l’eau.

Un autre avantage de l’aquarelle est que son temps de réalisation est relativement court. Il suffit de savoir observer les formes, l’ombre, la lumière et les couleurs pour s’y mettre. Le matériel est peu encombrant. Un pinceau et un papier sont largement suffisant. De plus, la peinture aquarelle ne coûte pas cher. A peine quelques euros permettent de se procurer les fournitures de base.

Par ailleurs, l’aquarelle est une technique réversible, c’est-à-dire qu’une fois sèche, elle peut encore être rediluée à l’eau. C’est cet aspect qui lui offre toute sa particularité et aussi toute sa fragilité. Néanmoins, il est important de savoir maîtriser les dosages afin de ne pas diluer les couches précédentes.

Enfin, la peinture aquarelle est une technique qui permet de développer le sens de l’observation. Elle permet en réalité d’accéder à une vision nouvelle de son environnement en découvrant de nouvelles nuances et subtilités.

Il faut dire que la pratique de la peinture aquarelle absorbe l’esprit et aide à se déconnecter pour quelques instants de la réalité et des problèmes environnants.

Usage et utilisation de l’aquarelle

La technique de l’aquarelle est idéale pour peindre à l’extérieur. Le matériel est simple à transporter et à installer. On l’associe d’ailleurs depuis toujours à une peinture de paysage. Les couleurs de la peinture aquarelle deviennent lumineuses au contact des rayons du soleil. La lumière pénètre le mélange pigment et eau et se réfléchit sur la surface blanche du papier. Une fois les pigments traversés par les rayons, un effet optique transparent se crée.

En réalité, à cause de leur caractère transparent, les couleurs s’appliquent par superposition. On commence généralement des plus claires pour finir aux plus foncées. Le blanc n’est pas utilisé comme couleur car les zones vierges du papier sont sauvegardées pour travailler les dégradés.

La peinture aquarelle se travaille en légèreté sur un support sec ou préalablement mouillé à l’aide d’une brosse ou une éponge. Et si les supports de cette peinture se limitent généralement au papier blanc, c’est parce que la blancheur est primordiale pour l’éclat des couleurs. Pour avoir un rendu final de qualité, il est nécessaire d’utiliser du bon matériel.

Quel matériel utilisé pour la peinture aquarelle ?

Pour peindre à l’aquarelle, il suffit de posséder un pinceau adapté et un support souple.

Le pinceau

L’aquarelle se pratique généralement à l’aide d’un pinceau. Ce dernier doit avoir un bon pouvoir de rétention d’eau et disposer d’un poil adapté.

Les pinceaux mouilleurs sont les plus recommandés. Ils sont faits de poils de petit-gris et leur forme est parfaite pour les lavis et les fonds. Ils possèdent en réalité un réservoir qui leur permet de contenir beaucoup de liquide. Ils libèrent donc de l’eau tant qu’il y en a dans le réservoir.

Les pinceaux en fibres synthétiques sont aussi adaptés à la peinture aquarelle. Le poil de martyre avec lequel ils sont conçus est souple et moins absorbant certes, mais a l’avantage d’être doté d’une bonne élasticité. Celle-ci se révèle utile pour poser les fonds et ouvrir les blancs.

Les brosses plates servent à mouiller et à peindre les grandes surfaces.

Il est important de noter que les pinceaux secs comme ceux en fibres synthétiques permettent de retirer un excès de peinture. Les pinceaux humides quant a eux (les mouilleurs) lavent le pigment en le repoussant le plus loin possible sur le support. Les pinceaux à manche court sont plus faciles à manipuler. Ils sont donc les plus adaptés à ce type de peinture.

Le support

La peinture aquarelle s’utilise sur un support papier. Ce dernier est moins rapide à absorber que les toiles de lin ou de coton. Le papier doit être adéquat. Il existe plusieurs grammages mais leur choix dépendra de vos préférences.

On conseille d’utiliser les papiers épais, d’au moins 300 gr, afin d’éviter que la feuille ne se déchire à cause de l’abondance de l’eau.

Le papier canson est souvent une bonne alternative. Très sec, il est possible d’y peindre directement avec de la peinture aquarelle. On peut également le mouiller pour mieux mélanger les couleurs sur le papier. Pour une bonne conservation de votre travail, il est nécessaire de choisir du matériel durable et de qualité.

Comment choisir son coffret aquarelle ?

Un coffret aquarelle est un assemblage de plusieurs teintes d’aquarelle. Il est fourni avec un pinceau a réservoir, un petit trou pour accueillir l’eau et des tubes contenant les couleurs.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, avoir trop de couleurs à choisir rend la peinture aquarelle difficile. Il vaut mieux privilégier les nuances obtenues par vos propres mélanges. Les palettes de 12 à 24 tubes offrent un bel éventail de couleurs différentes.

Les coffrets d’aquarelle sont soit en plastique, en fer, en aluminium ou en porcelaine. Ils sont également pratiques et simples à déplacer ou à ranger.

Conseils et astuces

  • Si vous voulez créer plus d’opacité avec votre peinture aquarelle, mélangez-la a de la gouache.
  • Pour vérifier qu’un pinceau est en bon état, imbibez-le d’eau et secouer énergiquement. Si le bout n’en ressort pas pointu alors vous pouvez le tremper dans de la colle cellulosique ou de la gomme arabique pour le réparer. Vous pourrez le réutiliser quelques jours plus tard après l’avoir laisser sécher.
  • Lorsque vous placer vos œuvres dans un papier a dessin, assurez-vous de placer une feuille de papier cristal entre chaque dessin afin d’éviter les frottements entre eux.